Bébé mâchouillant un jouet avec un collier d'ambre
Développement

3 astuces naturelles pour calmer les poussées dentaires de mon enfant

Comment reconnaître une poussée dentaire

Alors que bébé commence à faire ses nuits et qu’un certain rythme commence à s’installer pour le plus grand bonheur des parents, voilà que les dents commencent à pousser.

Au début si vous n’êtes pas entouré vous pourrez vous demander ce qu’il se passe, la période commence vers les 6 mois et va durer un certain temps… Bébé pleure, a les joues rouges, peut être les fesses rouges aussi alors qu’avant elles étaient bien roses et douces.

Bébé a le sommeil entrecoupé, il bave, il mord ses points, il crie, les gencives sont gonflées, bref c’est sans doute l’arrivée des dents.

Chaque parent est amené, à sa manière, à essayer de résoudre tous ces désagréments, car il va sans dire que bébé est dans l’inconfort mais que dire des parents ? Ils veulent calmer les douleurs qui engendrent un sommeil perturbé et des pleurs chez leur enfant. C’est d’autant plus naturel que si vous travaillez vous allez vite vous sentir très fatigué à ce rythme.

C’est la raison pour laquelle, je vous propose aujourd’hui 3 remèdes très simples et naturels pour aider votre enfant à passer le cap des douleurs et désagréments liés aux poussées dentaires.

1- la racine de guimauve

Émolliente (qui relâche les tissus) et adoucissante pour les bébés et leurs dents. Evidemment vous choisirez des bâtons de racine de guimauve assez longs et surtout vous resterez avec votre enfant pendant qu’il mâche. Ces principes de précaution valent en toute circonstance car un enfant nécessite une surveillance de tous les instants.

Mâcher en serrant très fort lui fera du bien et la salive va ramollir la racine qui va produire un mucilage (consistance visqueuse) qui préviendra aussi les diarrhées souvent concomitantes aux poussées dentaires. Vous trouverez des racines ou bâtons de guimauve dans toutes les pharmacies ou sur internet par exemple sur la Compagnie des sens.

2- le collier d’ambre

Toutes les précautions nécessaires de sécurité sont à prendre concernant les colliers pour que bébé soit en sécurité.

Ceci dit, mon expérience et surtout celle de mon enfant m’a montré que cette méthode naturelle est très efficace. Pour tout dire à partir du moment où ma fille a porté ce collier, il n’y a plus eu de douleurs ni de perturbations liées aux poussées dentaires (cris et pleurs). Cela a été radical. Et quel soulagement, tant pour mon enfant que pour nous ses parents.

Par conséquent, cela vaut la peine d’essayer ce remède naturel car seule l’expérience peut vous convaincre de ses effets bénéfiques. Vous pouvez acheter des colliers d’ambre dans des magasins de remèdes naturels ou sur internet comme Terre d’Ambre.

Par contre, je tiens à préciser que ma soeur a essayé cette méthode naturelle sur son fils et contrairement à ma fille, cela n’a pas eu l’effet escompté. D’où l’importance de tester par soi même et de changer de méthode si cela ne fonctionne pas. Nous sommes tous différents et nous réagissons de manière très personnelle à un “traitement” ou un autre. L’essentiel est de ne pas rester bloqué et d’aller chercher d’autres idées à expérimenter pour le bien de l’enfant et de la famille. Pour mon neveu la meilleure des solutions a été celle que je vous présente en troisième point.

3– Camilia® et chamomilla vulgaris en homéopathie

Cette préparation homéopathique Camilia® se présente sous la forme d’une mini dosette à faire sucer par votre enfant, c’est liquide donc. Les enfants sont très sensibles à l’homéopathie de manière générale (expérience familiale confirmée sur de nombreuses années et dans des domaines très divers – grands parents, parents c’est-à-dire ma génération et maintenant nos propres enfants).

Cette préparation s’achète en pharmacie bien évidemment. Elle s’administre en période de crise appelée poussée dentaire. Je vous conseille de très bien observer votre enfant pour reconnaitre les signes de la crise.

Chez mon neveu il s’agissait d’une poussée de fièvre vers 11h du matin et le soir vers 23h (nuit agitée assurée…). La poussée de fièvre a pu aller certaines fois jusque 39° (et oui).
Il s’agit donc de rester près de l’enfant si nécessaire pour :

  • vous rassurer et être réactif et vigilant,
  • le faire dormir dans la chambre des parents ou aller dormir dans sa chambre,
  • pour le rassurer, le câliner,
  • le faire têter si vous l’allaitez, le bercer,
  • bref lui apporter la douceur de votre présence rassurante.

Vous pouvez aussi lui déposer un gant de toilette frais sur le front et les mâchoires. Vous pouvez aussi utiliser des granules de chamomilla vulgaris au quotidien (parlez en à votre pharmacien pour la dilution et la quantité de granules à administrer par jour, dilué dans un petit verre d’eau ou un biberon d’eau.)

J’espère que cet article vous aura apporté des idées simples et efficaces pour soulager votre bébé dans cette période difficile qu’il traverse. Rappelez-vous qu’il a 20 dents de lait à sortir… donc vous allez vite reconnaitre les signes chez lui et prendre confiance en vous et en votre bébé pour surmonter les désagréments en douceur. Et puis cela sera bien vite oublié.

Quels sont les remèdes naturels qui ont le plus fonctionné chez vos enfants ?

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Gladys

    J’utilisais l’homéopathie pour ma fille, ce qui fonctionne assez bien. En revanche, je ne connaissais pas les bâtons de racine de guimauve, ça a l’air intéressant. Merci pour ces conseils.

    • Angèle

      Merci Gladys, oui les bâtons de racine de guimauve font partie des “trucs & astuces de grands-mères” que l’on utilise dans ma famille. Cela fonctionne plutôt bien, bébé peut s’acharner dessus, ça lui fait du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :