Méditer avec son enfant
Activités

La méditation parent / enfant

Il fût un temps je méditais et pour être franc avec vous, j’ai mis un certain temps à m’adapter à cette pratique et à en ressentir les résultats. Mais là où j’ai vraiment senti la différence, c’est quand j’ai tout arrêté…

Mon sang froid légendaire s’est progressivement transformé en énervements fréquents surtout depuis que je me suis marié “blague”. Aujourd’hui, je reprends progressivement et c’est une grande joie de partager cet article avec vous.

En quoi la méditation peut être utile pour moi et mon enfant ? 

L’origine de la méditation vient du bouddhisme et aurait pour objectif de venir nous libérer intérieurement afin de ne plus être soumis aux diverses influences qu’elles soient extérieures ou intérieures. La méditation est souvent associée à un culte, à une spiritualité ou bien même quelque fois à une mode.

Mais encore une fois libérons nous des concepts, des interprétations et des schémas qui sont de véritables freins dans nos vies. La méditation peut très bien être séparée de la pratique spirituelle et elle peut simplement être considérée comme une pratique améliorant la qualité de notre vie et de celle de nos enfants.

Il faut savoir que la pratique de la méditation est florissante et est même enseignée dans certains établissements scolaires, les effets ne sont plus à démontrer et les bénéfices sont conséquents.

Dans notre société occidentale moderne, tout dans notre vie s’est accéléré, notre rythme est effréné. Les informations sensorielles, les flux incessants de pensées, le stress et les émotions atteignent un stade presque insupportable pour la plupart d’entre nous.

5 avantages de la méditation en famille

1°) Un remède contre l’anxiété et les syndromes dépressifs

Si vous êtes concerné, sachez que vous n’êtes pas seul et qu’il existe beaucoup de solutions.

Quelques chiffres : 10% des français souffrent de cette maladie psychique. Plus de 56 % sont des personnes en situation dite “précaire”. Les femmes enceintes ne sont pas épargnées et représentent 12% puis 4 mois après l’accouchement 16% ce qui représente 28% pour vous mesdames. Nous pouvons vous assurer que donner la vie n’est pas sans conséquence et que notre équipe tient à vous soutenir dans cette épopée chevaleresque.

2°) La méditation permet de développer l’empathie

Qu’est que l’empathie ? Voici la citation que j’aime le plus :

Etre empathique, c’est voir le monde à travers les yeux de l’autre et ne pas voir notre monde se refléter dans leurs yeux“. C Rogers.

Sachez que dès la naissance, nous sommes tous programmés pour être empathiques. Les neurones miroirs nous permettent de comprendre ce que l’autre peut ressentir.

3°) Méditer améliore l’attention et la concentration

Selon certaines études le temps de concentration dépasserait difficilement les 8 secondes chez l’enfant et ça ne va pas en s’améliorant.

4°) La méditation favorise la régulation des émotions

Peut-on ne pas ressentir d’émotions et ne pas être influencé par elles ? L’être humain est programmé et réagit émotionnellement à certaines circonstances, la preuve: avoir des émotions cela ne s’apprend pas ! Les émotions sont bien là, mais il est possible de les réguler. Prenez quelques instants dans votre journée pour vous concentrer sur les aspects positifs de votre vie et vous constaterez qu’il y aura un effet boule de neige et que progressivement la vie reprendra de belles couleurs. Vous pouvez associer une émotion à votre pensée ainsi que des couleurs, des odeurs, des bruits, des goûts… Vous allez créer ce que l’on appelle un “cercle vertueux”.

5°) Méditer nous amène à changer notre regard sur nous et sur le monde

Mon précédant article sur “la prise de conscience” évoque ce sujet.

Prendre le temps de s’observer, d’observer son environnement ou une tierce personne nous amène parfois à revoir nos façons de comprendre et de percevoir le monde. En faisant tous les efforts possibles avec notre intellect, nous sommes dans l’incapacité de voir le monde tel qu’il est puisque chacun a une conception de ce monde, conception qui d’ailleurs sera amenée à changer dès demain.

2 exercices essentiels à pratiquer

La respiration koala avec son enfant

Mettez vous en position assise l’un en face de l’autre, regardez-vous dans les yeux, approchez vous, mettez votre enfant sur vos genoux, collez vos ventres l’un contre l’autre. Enlacez vous et devenez PRÉSENTS à l’autre en étant concentré sur tout l’amour que vous vous portez, ressentez les respirations mutuelles, harmonisez vous et profitez d’un moment merveilleux avec votre enfant. Cet exercice est un vrai coup de cœur !

Méditation koala : respiration ventre contre ventre avec bébé
© Dessin Mireille Chenu – Archives Larousse

La méditation des sens

Tout d’abord, apprenez à votre enfant les 5 sens qui sont à notre disposition même s’il y en a probablement d’autres.

Une fois fait, installez-vous confortablement, allongé ou assis peu importe. L’objectif n’est pas de ne plus penser mais de ne plus être engagé dans ses pensées, puis progressivement soyez attentif à vos sens. L’idée est d’essayer d’arriver à faire fonctionner tous ses sens en même temps.  Cette méditation a été proposée par Jiddu Krishnamurti dont voici une citation :

Avoir pleinement conscience des choses est un état d’esprit extraordinaire – avoir conscience de son environnement, des arbres, de l’oiseau qui chante, du soleil levant, là derrière vous ; être attentif aux visages, aux sourires, à la boue qui couvre la route ; percevoir la beauté de ce pays, d’un arbre se détachant sur la rougeur du ciel, du friselis de l’eau -, avoir de toute chose une conscience sans choix. C’est ce que je vous invite à faire en chemin. Écoutez ces oiseaux, ne cherchez pas à les nommer, à en identifier l’espèce, écoutez simplement leurs bruits. 
Écoutez le mouvement de vos pensées ; ne les contrôlez pas, ne les façonnez pas, ne dites pas : « Celle-ci est bonne, celle-là est mauvaise. » Mais accompagnez-en le mouvement“.

Expérience de Masaru Emoto

Une expérience incroyable à réaliser avec son enfant, c’est difficile à croire et pourtant…

Le scientifique Masaru Emoto, a mis en évidence que les molécules d’eau peuvent être influencées par nos pensées, nos paroles et nos intentions. Vous pourrez en savoir plus en cherchant “la mémoire de l’eau” sur internet.

Les mauvaises pensées détériorent plus rapidement la matière et les belles pensées les conservent. Faisons l’expérience avec une pomme. Coupez la en deux parties. Mettez chacun des morceaux dans deux bocaux hermétiques distincts. Placez les bocaux dans deux endroits différents. Mettez une étiquette avec un mot très positif et l’autre avec un mot négatif.

Chaque jour, prenez le temps de converser quelques secondes avec les morceaux de pomme en adressant un message d’amour à l’un et un message négatif à l’autre en fonction du bocal. Au bout de deux semaines vous allez voir le résultat. L’une aura théoriquement pourrie plus vite que l’autre.

Profitez de ce résultat pour faire un lien…

Encouragez votre enfant à cultiver le positif, l’amour envers soi-même et envers autrui. Le résultat de cette expérience permet de faire prendre conscience à votre enfant de l’importance de poser de belles intentions.

Chaque être humain est composé entre 50 et 80% d’eau en fonction de l’âge. Je vous laisse faire le lien 🙂 Rendons nous service, aimons nous !

Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain alors, il faut leur donner la chance de faire croître leurs cœurs, de les rendre toujours plus conscients et ainsi améliorer le monde dans lequel nous vivons.

Méditer en famille
Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

  • Luce

    Cet article est très intéressant ! Pensez-vous qu’il est possible de pratiquer la respiration Koala à trois ? C’est-à-dire les deux parents avec l’enfant ?
    En tous cas merci pour toutes ces informations et continuez comme ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :