enfant et sucre l'essentiel des parents
Diversification alimentaire

Les jeunes enfants et le sucre

Aujourd'hui nous vous partageons un article écrit pour vous, par  Lucas Marine Diététicienne-Nutritionniste. Elle m'a suivi après ma grossesse, car j'avais envie de commencer ma vie de maman, avec de bonnes bases et des repas équilibrés pour ma petite famille. 

Beaucoup de mamans se posent de nombreuses questions quant à l’alimentation de leurs jeunes enfants et cherchent énormément d’informations sur les réseaux sociaux.

Alors aujourd’hui parlons sucres !

Petit rappel : Bien souvent, lorsque l’on parle de sucre, on parle d’aliments ou de produits à la saveur sucrée.

Une question que vous vous posez toutes : à quel âge je peux donner du sucre à mon enfant ?

Ma réponse systématique « LE PLUS TARD POSSIBLE »

Cela va peut-être vous surprendre et pourtant SERGE AHMED chercheur au CNRS et neuroscientifique révèle un potentiel addictif au sucre. Le terme « d’addiction » reste encore contesté. On peut tout de même relever que la consommation de sucre provoque la libération de neuro-transmetteurs dans le cerveau comme la dopamine. Cette dernière est en lien direct avec le circuit de récompense. Elle est aussi appelée molécule « du plaisir » et joue un rôle dans le comportement.

Papa donnant une barre chocolatée à son petit garçon

Petit zoom sur le sucre

Alors oui, la nature du lait maternel révèle naturellement un goût sucré en début de tétée, ce n’est pas pour autant que le nourrisson a besoin de retrouver ce goût de façon prédominante durant la diversification alimentaire.

Le sucre est présent dans notre alimentation de façon naturelle ou ajouté.

La forme naturelle se retrouve dans les fruits, les compotes sans sucres ajoutés, le lait, les laitages natures et dans les fruits séchés principalement.

Ce sont les sucres ajoutés, aussi dit « cachés », qui peuvent devenir problématiques si leur consommation est trop fréquente. En effet, il n’est pas toujours facile de remarquer leur présence dans les produits transformés.

Selon ANSES, 3 enfants sur 4 ont une consommation trop élevée de sucre ; une enquête réalisée en juin 2019, révèle que 75% des enfants âgés de 4 à 7 ans consomment une quantité de sucres ajoutés trop importante.

Trop de sucres dans l‛alimentation de nos enfants, pourquoi ?

Les grandes marques connaissent bien les préférences de vos bambins, vanille, chocolat ; ce sont, en effet, des parfums communs, chaque marque a sa petite touche pour fidéliser le consommateur dès son plus jeune âge.

Ce n’est pas un hasard de retrouver chez certaines marques de larges gammes de produits allant du lait infantile en passant par les petits pots, la poudre chocolatée, les céréales pour enfants mais aussi des gammes de produits pour adultes.

Tout est calculé depuis votre domicile, les pubs TV, les emballages attrayants proposant des jeux. Alors comment ne pas céder à la tentation, aux caprices ? Dans les magasins, la situation devient parfois ingérable.

Mais on sait aujourd’hui qu’une trop grande consommation de produits sucrés peut avoir de lourdes conséquences à long terme sur la santé. Il convient alors de modérer notre consommation dès le plus jeune âge.

En pratique comment ça se passe ?

Pour les jus de fruits ou compotes :

Ne vous laissez pas avoir par le marketing, oubliez les appellations trompeuses, « plus de fruits » « moins de sucres » « Allégée en… » la seule mention valable est la suivante « sans sucres ajoutée et sans édulcorants » pour les compotes ou 100% pur jus pour les jus de fruits.

Boisson achetée en supermarché 100% pur fruit

Pour les laitages

Privilégiez les produits natures, plus le produit sera brut moins il aura de chance de contenir de quelconques ajouts. Sucrez vous-même vos laitages. Je vous conseille d’ajouter vous-même le sucre dans le laitage de votre enfant, cela vous permettra de contrôler la quantité. Selon l‛âge, il y a peu de chance qu‛il ait conscience des doses à mettre.

Pour les produits type biscuits, cakes, gâteaux :

Je vous propose de les faire maison. Tout est une question d’organisation. Bien organisé vous pourrez créer un temps de partage convivial en famille , d’autant plus que les enfants ont tendance à mieux manger les produits qu’ils ont élaborés.

Pour les boissons sucrées

Elles doivent rester occasionnelles et consommées de façons modérées. C’est-à-dire contrôlé par un adulte ; en effet, selon l’âge, il n’est pas toujours facile de responsabiliser un enfant.

Petit garçon buvant un jus de fruits

En conclusion, pensez au fait maison, alors oui, il vous sera difficile de rivaliser avec les plus de 200 références du rayon céréales. Cependant, un large choix de recettes est disponible, granola maison, porridge, riz au lait, muffins, cake etc.. Un peu de créativité, de l’huile de coude et le tour est joué pour se régaler en bonne santé !

A savoir : Il existe une autre catégorie de produits considérés comme sucres : les sucres lents (glucides complexes aussi appelés féculents). Il sont dépourvus de saveur sucrée et composés d’amidon comme le pain, les pommes de terres, les pâtes, etc. Les féculents sont indispensables, ce sont les premiers fournisseurs d’énergie à l’organisme. Ils sont également sources de fibres.

Lucas Marine Diététicienne-Nutritionniste

Téléphone : 06.34.65.51.55
Adresse de Montauban de Bretagne:
 50Bis rue de Rennes 35360 MONTAUBAN DE BRETAGNE
Adresse de Taden : 11 rue de la bise 22100 Taden

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *