Quand tirer son lait ? tire-lait électrique Medela
Allaitement

Quand tirer son lait ?

Dans cet article nous faisons en sorte d’être le plus complet possible ainsi que de vous partager notre propre expérience de l’allaitement et du tire-allaitement. Mais garder en tête de ne pas vous mettre la pression ! Le but ici est de vous préparer afin que vous puissiez anticiper un maximum mais ensuite vous ferez comme vous le pourrez avec vos moyens. On s’adresse surtout aux femmes dont c’est le premier enfant.

Quand tirer son lait pour la première fois ? 

Il est possible d’exprimer quelques gouttes de colostrum quand on est enceinte. Demandez à une consultante en lactation une consultation à domicile dans le dernier trimestre. Cela peut permettre de préparer un peu de colostrum pour l’accouchement si jamais la maman et le bébé sont séparés pendant les deux heures après la naissance et ainsi éviter la proposition automatique de lait maternisé dans le cas d’une césarienne, d’un accouchement prématuré ou d’un soin de néo-nat. Ce sera la mission du père d’insister et de donner ce précieux lait au nouveau-né.

C’est possible aussi d’exprimer dès les premiers jours (colostrum). Le tire-allaitement est proposé par les sage-femmes si le bébé ne tète pas suffisamment parce que l’allaitement est difficile à mettre en place pour des raisons variées, ou que le bébé ne prenne pas suffisamment de poids. 

À ce moment-là, le tire-allaitement peut aider à donner son lait maternel à son bébé. Il est intéressant de se préparer psychologiquement en amont à cette possibilité. En effet cela peut être très troublant voire choquant de devoir tirer son lait pour son premier enfant, alors qu’on n’avait pas prévu ou imaginer nos premiers moments ainsi.

Le choix du tire-allaitement peut aussi être pris à l’occasion d’un retour au travail afin de garder l’allaitement maternel. Nous allons détailler ce point dans la section suivante.

L’idéal, c’est quand même de pouvoir rester le plus longtemps possible à la maison avec son enfant pour pouvoir mettre en place l’allaitement vraiment comme il faut et en profiter un peu quand ça roule.

À partir de quand tirer son lait ? 

Pour reprendre le travail

Le mieux est de commencer à tirer son lait quelques semaines avant de reprendre le travail afin de commencer à élaborer un stock de lait maternel pour pouvoir prévenir la demande de l’enfant. À ce moment-là, il s’agit d’une alternance entre l’allaitement au sein et le tire-allaitement qui doit être mis en place. 

Astuce : écrire un journal de bord des tétées et du tire-allaitement avec la précision sein droit / sein gauche. Pourquoi ? cela permet de ne pas oublier, de s’y retrouver et de s’y référer.

Préparez-vous psychologiquement, c’est sport !

Il est primordial de bien s’alimenter et de beaucoup s’hydrater. L’idéal est d’avoir son conjoint qui prépare manger ou une aide de la famille, voire une aide externe pour l’occasion. Des aides de l’État sont mises en place justement pour l’emploi d’aide à domicile dans le cadre d’un congé maternité ou d’un congé parental. 

lait maternel congelé pour faire du stock, des réserves de lait

Tirer son lait pour s’organiser à la maison 

Tirer son lait à la maison permet d’alterner avec le papa s’il souhaite donner au bébé. C’est aussi une option pour pouvoir dormir, pendant que le papa ou un proche s’occupe de bébé.

Tirer son lait pour la crèche : permettre au bébé allaité de continuer à boire le lait maternel à la crèche ou chez la nounou

Pensez qu’il est possible d’allaiter son enfant même si son enfant est à la crèche ou gardé par une assistante maternelle :

  • en donnant votre lait congelé ou réfrigéré, en expliquant bien la démarche à suivre,
  • en préparant le personnel de la crèche et en lui facilitant le travail. En discutant avec l’assistante maternelle.

Est-ce que vous trouveriez intéressant qu’il y ait beaucoup plus de crèches, des petites crèches, par quartier, près des lieux de travail pour pouvoir allaiter directement : c’est-à-dire prendre 15 minutes de pause sur son lieu de travail et se rendre deux étages plus bas, à la crèche, donner directement le sein ?

Quand tirer son lait quand on allaite ? 

Pour les questions autour du moment le plus opportun pour tirer son lait, s’agit-il de tirer son lait avant la tétée, après la tétée, la nuit, nous vous renvoyons à l’article sur la constitution d’une réserve de lait maternel. Nous y abordons cet aspect de l’organisation.

Quand tirer son lait quand on allaite ? Ce n’est pas simple car la maman est très connectée avec bébé. Par exemple, au moment où la maman souhaite (ou se met) à tirer son lait, bébé peut se réveiller et se mettre à pleurer pour téter. 

L’autre contrainte c’est qu’au début les tétées peuvent durer très longtemps, ce qui veut dire que la maman a très peu de temps libre sans exprimer son lait. Il y a une alternance entre les tétés puis une demi-heure plus tard ou 1h30 plus tard tirer son lait puis une demi-heure ou une heure plus tard redonner la tétée etc. 

Il peut être intéressant de tirer son lait aux moments suivants :

  • lorsque bébé fait une très longue sieste ou un peu de temps après le coucher de la nuit,
  • tirer son lait vers minuit par exemple quand l’enfant est couché et juste avant d’aller se coucher soi-même,
  • quelques heures avant le réveil du bébé le matin. 

Une autre solution si vous avez une production de lait très importante c’est de tirer un sein pendant que bébé tête l’autre

Si vous avez des jumeaux, je vous conseille de vous renseigner auprès de la Leche League et des associations spécialisées pour les parents de jumeaux. 

Il faut avoir quand même bien en tête que les premiers mois, pendant la mise en place de l’allaitement, on ne fait quasi que allaiter

D’où l’intérêt d’avoir son stock de repas de prêt dans le congélateur et d’avoir un soutien supplémentaire de la famille ou une aide extérieure. 

Personnellement j’ai vraiment pris ce choix de l’allaitement comme une mission vitale et je savais que c’était mon job du coup d’allaiter. Je me consacre dans ce cas-là psychologiquement et physiquement que à cette mission-là. Il s’agit d’une période de temps très limité qui peut sembler long mais qui reste limité à peut-être deux ou trois mois. Ensuite l’allaitement sera mis en place, vous trouverez votre rythme avec votre bébé. Ce sera plus simple pour vous faire une organisation à votre rythme et selon vos souhaits.  

Comment tirer son lait quand on allaite ? 

tire-lait électrique Medela Symphony

Le matériel du tire-allaitement

De nombreux dispositifs et aides sont possibles pour vous aider à mettre en place le tire-allaitement de même que l’allaitement.

Vous pouvez être guidée à la maternité vers un type de tire-lait. Vous pouvez demander conseil à votre pharmacien, à d’autres mamans, auprès de la Leche League et sur le blog À Tire-d’Aile

Vous pouvez opter pour :

  • un tire-lait manuel ou un tire-lait électrique,
  • un tire-lait électrique transportable, 
  • un tire-lait simple ou un tire-lait double pompage. 

Il existe différentes marques de tire-lait. La plus connue est Medela. Mais vous avez aussi Philips Avent et d’autres marques américaines. La location d’un tire-lait peut être remboursée par la sécurité sociale sur ordonnance de votre sage-femme

À la maternité la sage-femme m’avez fait une ordonnance pour la location d’un tire-lait au retour à la maison. 

La seule chose que vous paierez c’est le l’achat du kit de pompage, c’est-à-dire les parties du tire-lait qui vont rentrer en contact avec votre peau. 

Vous pourrez aussi être amener à acheter un kit de biberons et un sac de transport par exemple, type glacière. 

La sage-femme de la maternité m’avez recommandé de louer sur le site suckle.fr et j’en ai été très satisfaite. C’est une entreprise basé à Lyon avec un bon service client. Mais vous pouvez louer directement en pharmacie

Comment tirer son lait quand on allaite

Cela peut être de donner au nourrisson un seul sein à téter et consacrer l’autre sein au tire-allaitement. En effet, on peut avoir un sein qui produit plus voire beaucoup plus que l’autre.

Cela peut être aussi de faire du stock de lait maternel. Dans ce cas nous vous renvoyons à l’article que nous avons écrit à ce sujet. Vous pouvez acheter des sachets de congélation de lait maternel. Un article dédié à la conservation du lait maternel est disponible également sur le blog.

Quand et Combien de fois tirer son lait par jour ?

Cela dépend si vous êtes dans une optique de :

  • tire-allaitement pur (sans allaitement au sein) ou 
  • faire du stock de lait maternel, dans le cas où vous vous absenteriez ;
  • donner temporairement au biberon parce que vous n’en pouvez plus d’allaiter sur un moment donné ou parce que le papa a envie de donner le biberon aussi, de participer à l’allaitement.

Attention, ne vous mettez pas la pression ! Faites du mieux que vous pouvez 🙂

Tirer son lait : combien de temps cela prend-il ? 

Le tire-allaitement peut prendre moins de temps que la tétée, car pendant la tétée, bébé fait des pauses, il peut s’endormir, il peut aussi « tétouiller » c’est-à-dire qu’il ne tire pas de lait ni n’en déglutit.

Être attentif aux signes de déglutition de son bébé (sons, voir dans le cou les mouvements de la langue et la pomme d’Adam bouger).

Toutefois, si cela prend beaucoup de temps et que peu de lait s’écoule, c’est que ce n’est pas le moment où que vous n’êtes pas dans les dispositions pour ça.

Tire-lait : combien de temps pour remplir un biberon ? 

Quantité

Cela va dépendre de la phase dans laquelle vous êtes : si c’est le début ça se construit, si c’est la montée de lait, si ce sont les deux premiers mois ; ce n’est pas la même chose que les pics de croissance de l’enfant ou après une tétée. 

Cela peut dépendre aussi du moment de la journée. Parexemple, le matin vous pouvez avoir plus de lait que l’après-midi. 

Cela peut aussi différer entre les femmes. Certaines femmes ont une production énorme de lait avec des jets puissants, elles peuvent en avoir plus que ce que le bébé va pouvoir manger. Il y a des femmes qui ont une une production de lait moins importante. 

Attention, notez que vous avez toujours suffisamment de lait pour les besoins de votre bébé ! Conseil de lecture : « L’allaitement, de la naissance au sevrage » de Marie Thirion. 

Ne restez pas seule dans votre allaitement. Prenez contact avec une consultante en lactation,  avec la Leche League. Inscrivez-vous à des groupes de soutien sur Facebook, rendez-vous à la PMI qui propose des cercles de femmes allaitantes, etc.

Si on a la chance d’avoir beaucoup de lait, pensez aux banques de lait maternel (lactarium) pour les prématurés ou les nourrissons qui n’ont plus leur maman.

Remplir un biberon

biberons sur un sèche-biberon : l'équipement pour le tire-allaitement

Le tire-allaitement peut prendre moins de temps que la tétée. Quand je t’irais mon lait au travail, je pouvais remplir 2 biberons (1 pour chaque sein), tout comme en arriver à 4 voir quatre biberons et demi, le tout en 15 /20 minutes de pause (le temps de s’installer, de stimuler, d’extraire, de ranger).

Pensez à bien vous hydrater et avoir une alimentation variée et équilibrée (mangez des légumes à feuilles vert foncé). 

Aliments qui favorisent la lactation :

  • Boire de l’eau, de la tisane
  • Fenugrec, fenouil, houblon (pas tester pour ma part ce dernier)

Aliments qui coupent la lactation :

  • Le persil (très radical chez moi, même avec quelques feuilles simplement dans les pâtes)
  • La sauge

Combien de fois tirer son lait au travail ?

Je vous fais part de mon expérience personnelle. J’ai tire-allaité pendant un an tout en travaillant hors de chez moi. Je tirais mon lait 3 à 4 fois par jour (10h, midi, 15h, et parfois avant de quitter le bureau). Vous pouvez écouter notre podcast dédié à la question « comment continuer à allaiter quand on reprend le travail après le congé maternité ». Les aspects logistiques et législatifs y sont évoqués.

Conclusion

L’idéal est sans doute de ne pas avoir besoin de tirer son lait mais la vie sociale, le travail et le besoin de repos peuvent rendre cette possibilité nécessaire.

Par ailleurs certaines femmes font le choix de ne pas allaiter mais de tire-allaiter exclusivement (comme ce fut le cas pour la YouTubeuse Juliana). Cela permet de donner quand même son lait maternel à son enfant.

N’oubliez pas que si vous avez trop de lait ou que vous avez du stock que vous n’allez plus utiliser, vous pouvez faire don au lactarium pour donner le lait aux enfants qui en ont besoin et pour permettre aux mamans qui n’ont pas la possibilité de donner leur propre lait à un moment donné à leur enfant (pré-maturé par exemple ou mère décédée etc.) du lait maternel.

Nous vous invitons à consulter maintenant notre article sur la conservation du lait maternel, afin de ne perdre aucune goutte de cette précieuse boisson.

De votre côté, avez-vous déjà fait l’expérience du tire-allaitement ?
À quelle occasion avez-vous tiré votre lait pour la première fois ?
Avez-vous pu continuer à donner votre lait maternel à votre enfant qui entre en crèche ou chez la nounou ?
Quelle organisation avez-vous trouvé pour alterner votre allaitement et le tire-allaitement chez vous ?

Merci d’avance pour vos témoignages qui aident les autres femmes et mamans.

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *